Citroën Ami 6

Histoire de la Citroën Ami 6

Au début des années 60 Citroën tente de combler une partie du fossé séparant la 2 CV de l’ID, et lance l’Ami 6 en avril 1961. Pour des raisons économiques, les ingénieurs du Quai de Javel reprennent le châssis de la 2 CV qu’ils habillent d’une carrosserie plus spacieuse et bourgeoise.

Citroën Ami 6

La partie mécanique dérive directement de la 2 CV, mais le moteur est profondément modifié. Avec sa cylindrée portée à 602 cm3, il autorise des performances nettement meilleures. L’aménagement intérieur s’inspire de la DS, tandis que la carrosserie, dessinée dans un style assez tarabiscoté par Flaminio Bertoni, se distingue par sa curieuse lunette arrière inversée.

Citroën Ami 6 break

Bien que vendue à un prix élevé l’Ami 6 connaît une excellente diffusion en France. Une version break apparait en 1965, et ne tarde pas à supplanter la berline qui n’a pas réussi longtemps à imposer sa curieuse lunette arrière inversée. En 1969 l’Ami 6 subit de profondes modifications et devient l’Ami 8.

Fiche technique de la Ami 6

  • MOTEUR : à l’AV, 2 cyl. opposés, 602 cm3 (74 x 70 mm), arbre à cames central, carburateurs simple corps, 22 ch DIN à 4.500 tr/mn.
  • TRANSMISSION : aux roues AV, boîtes 4 vitesses.
  • CARROSSERIE : chassis plate-forme, susp.AV et AR: ressorts hélicoïdaux avec interaction entre AV et AR, 4 roues indépendantes, freins à tambours, long. 387 cm, larg. 152 cm, haut. 149 cm, empat. 240 cm, poids 620 kg.
  • VITESSE : 105 km/h.
  • GAMME : berline 4 portes, break 4 portes.
  • VARIANTES EVOLUTION : 1964: 24 ch DIN. 1968: 32 ch DIN