Ne vous aventurez jamais sur la neige ou le verglas sans pneus d’hiver !

La saison froide exige aussi que vous prépariez votre voiture en conséquence. Ce qu’il faut retenir : en raison de leur composition, les pneus d’été sont absolument insuffisants à assurer une conduite sur neige ou verglas. Voici quelques conseils:

Conseils généraux:

  • Faites monter les pneus d’hiver dès fin octobre ou début novembre. Votre garagiste vous sera reconnaissant de vous y être pris à temps, et vous vous épargnerez une liste d’attente désagréable.
  • Protégez la surface laquée du sel et des intempéries au moyen d’une vitrification de lustrage adaptée.
  • Afin de protéger l’intérieur de la voiture contre l’humidité continuelle occasionnée par les chaussures mouillées et chargées de neige, nous vous conseillons d’acheter des tapis de sol en caoutchouc que vous pourrez vous procurer dans tous les magasins d’accessoires auto.

Accessoires et entretien en hiver

  • Les accessoires indispensables à la saison hivernale comprennent un grattoir, un balai à neige, un spray antigivre, et des gants. Pour qui sait s’en servir, un câble de dépannage et un câble de démarrage peuvent compléter la panoplie. Les conducteurs susceptibles d’être obligés de chaîner leur véhicule auront tout intérêt à s’entraîner au sec auparavant.
  • Le soir, recouvrir les vitres de carton ou de films plastiques. En coiffant les rétroviseurs d’un sac en plastique, vous n’aurez pas à les gratter et éviterez donc un déréglage. Et n’oubliez pas que des phares sales ou verglacés perdent de leur intensité.
  • Il faut avouer qu’il faut un peu se forcer pour enlever toute la neige de toutes les vitres, de tous les phares et de tous les rétroviseurs ainsi que du toit et du capot, le matin, alors qu’il gèle, afin de permettre au véhicule de prendre la route. Cependant, celui qui se contente d’un contrôle visuel met sa vie et celle des autres en danger et risque une contravention. N’oubliez pas non plus d’enlever régulièrement le voile qui se dépose sur les vitres à l’intérieur, surtout si vous fumez dans la voiture.
  • Protégez les serrures du gel au moyen d’un spray spécial. Enduisez les joints des portières de glycérine afin de leur éviter de geler.
  • Contrôlez régulièrement les feux du véhicule et munissez-vous d’ampoules de rechange.
  • Les porte-skis et les coffres de toit fixés sur la galerie augmentent la consommation du véhicule de plus de 20%. C’est ce que montrent les mesures effectuées par le TCS. Afin d’avoir une conduite plus respectueuse de l’environnement et moins coûteuse, nous vous conseillons de démonter ces accessoires après leur utilisation.

Sans courant, rien ne va plus
Les batteries de démarrage sont durement mises à l’épreuve pendant la période froide, et leur puissance est réduite. Les batteries automobiles ont une durée de vie moyenne d’environ quatre ans, selon les conditions d’utilisation, etc.

Faites contrôler votre batterie par un spécialiste en temps utile, par exemple lors du montage des pneus d’hiver, plutôt que de vous retrouver dans votre voiture, les doigts gourds, tandis qu’au démarrage le démarreur ne fait plus qu’un lamentable “clonc”.

Montez les pneus d’hiver suffisamment tôt
L’adhérence : sur une chaussée recouverte de neige, le démarrage et le freinage avec des pneus d’hiver sont de 70 % plus efficaces qu’avec des pneus d’été. En raison de leur composition, les pneus d’été sont absolument insuffisants sur la neige et le verglas.

Si vous décidez d’utiliser des pneus d’hiver, vous devez en monter aux quatre roues. Les quatre roues doivent en effet être munies de pneus d’hiver de même marque et de même type, ce qui renforce la stabilité de la conduite.

Les pneus d’hiver doivent posséder des rainures de 4 mm de profondeur au minimum. Des pneus apparemment sans défaut et présentant une bonne structure, mais âgés de plus de six ans ont, du fait de la perte en plastifiant, perdu les propriétés principales qu’ils doivent posséder par temps de pluie et en hiver. Si vous n’êtes pas en mesure de savoir l’âge de vos pneus, adressez-vous à votre garagiste ou à votre spécialiste des pneus, qui sauront déterminer l’âge de vos pneus en fonction du code gravé dessus.